Juste une ombre par Karine Giebel

couv6094532

Titre: Juste une ombre

Auteur:  Karine Giebel

GenreThriller

Nombre de pages:  606 pages (Editions Pocket )

Synopsis: D’abord, c’est une silhouette, un soir, dans la rue… Un face à face avec la mort. Ensuite, c’est une présence. Le jour : à tout les carrefours. La nuit : à ton chevet. Impossible à saisir, à expliquer, à prouver. Bientôt, une obsession. Qui ruine ta carrière, te sépare de tes amis, de ton amant. Te rends folle. Et seule. Juste une ombre. Qui s’étend sur ta vie et s’en empare à jamais. Tu lui appartiens, il est déjà trop tard…

 

mon avis

 J’avais très envie de me replonger dans un Thriller, un livre bien sombre, oppressant, et bien je crois que j’ai choisi le bon ! J’ai fais une bien belle découverte avec cette auteur Française que je ne connaissais pas, et je suis très contente d’avoir pu partager ça avec une amie – c’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai pu connaitre ce bouquin !

Pour cette histoire, nous allons suivre Cloé, jeune femme qui m’a beaucoup exaspérée au début du livre, mais auquel, au fur et à mesure on s’attache. Elle est hautaine, imbu d’elle même, se croit supérieure et pense que le monde doit être à ses pieds et que c’est bien normal. On découvre au fur et à mesure de sa descente en enfer qu’au final c’est une femme sensible qui s’est forgé une carapace quasi impénétrable – et oui, dans toute carapace il y a une faille..- suite à un certain incident qui à eu lieu lors de sa jeunesse. Lorsque nous débutons le livre, Cloé sort avec Bertrand, mais cette relation va vite se solder par un échec, ce qui n’est pas au programme dans la vie de notre chère Cloé.

Après une soirée, Cloé qui se rendait à sa voiture seule afin de rentrer sens comme une présence, quelqu’un qui la suit, elle va commencer à prendre peur en voyant un homme capuché, dont elle ne voyait pas le visage, la suivre. C’est à partir de la que la vie de Cloé va se transformer en  cauchemar. Bientôt sa vie professionnelle s’en verra touché, ses amis la laisseront tomber pensant qu’elle devient folle. Insomnies,  paranoïa, Cloé sera à la merci de l’ombre, elle ne sera plus que son jouet…

Heureusement quelqu’un sera la pour l’aider, croire ses paroles -même si elles sont bien insensées..- Alexandre Gomez. Flic auquel la vie n’a pas toujours sourit non plus. Et nous suivrons de près sa vie à lui aussi, cette affaire lui permettant de refaire surface, de reprendre goût à la vie après la tragédie qu’il va vivre…

Je dois dire que Karine Giebel fait très fort dans ce livre, entre l’oppression, le stress, la peur, le suspense.. ont à le droit à tout et je peux vous dire que ce n’est pas à petite dose – mais comme on est maso un peu, on en redemande toujours plus.. -. J’ai adoré suivre ces personnages, et connaitre tous les personnages de ce livre d’ailleurs, c’est une œuvre bien ficelée et bien écrite, j’avais quelques idées par rapport à l’identité de l’ombre mais au final, j’ai malgré tout été surprise de découvrir qui était l’ombre car au fur et à mesure je ne savais plus quoi penser, je pensais à une personne, puis à une autre.. l’auteur m’a complètement menée en bateau x)

Enfin bref, ce fut une très bonne lecture que je conseille vivement à tout amateur de Thriller ! A l’heure où je vous écrit cette chronique je suis bien avancée dans un autre de ses livres, que je vous chroniquerai bientôt et je pense que ce ne sera pas le dernier ! aha

 

Ma note : ★★★★

Publicités

Criminal Loft par Armelle Carbonel

couv33530687

Titre: Criminal Loft

Auteur: Armelle Carbonel

Genre: Thriller / Horreur

Nombre de pages462 pages (Editions Milady )

Synopsis: Un lieu : le sanatorium de Waverly Hills, aux États-Unis. Entre ses murs doit se dérouler le show de télé-réalité le plus extrême de l’histoire. Huit criminels y sont enfermés. Surveillés nuits et jours, ils sont prêts à tout, surtout au pire, pour convaincre des millions de téléspectateurs qu’ils méritent de vivre. Leur sort est entre vos mains….

 

mon avis

Salut les amis ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique Thriller ! Et j’en suis très contente car le livre que je vais vous présenter m’a beaucoup plu et je ne suis pas peu fière de m’être laisser tentée en l’achetant ! Une fois le synopsis lu je l’ai directement mis dans mon panier aha.

Dans Criminal loft, on se plongera dans la peau de John T, une sacré criminel je dois l’avouer. Celui-ci à été choisi, ainsi que 7 autres criminels, tous condamnés à mort, pour  faire partie de l’émission la plus extrême de toute l’histoire ! John T, Aileen, James, Lynda, Leonard et Terrance vont se retrouver dans le sanatorium de Waverly Hills pour le show. Sanatorium le plus réputé des États-Unis car il serait hanté par certains fantômes de l’époque ou celui-ci avait en son intérieur des patients atteints de tuberculose auxquels on ne faisait pas que des tendresses..

Nous seront donc, tout au long de ce roman en compagnie de John que ce soit dans la réalité ou bien dans ses rêves qui nous font découvrir un peu son passé – enfance et meurtres compris..-. Il va au fur et à mesure de l’aventure se rendre compte que quelque chose cloche. Effectivement, les participants commencent tour à tour à sombrer dans la folie, et bientôt c’est le chaos qui va se propager entre les murs du sanatorium. Seraient-ils manipulés pour le bonheur des spectateurs? Quelqu’un tire les ficelles, de ce jeu fou et mortel, c’est obligé. Au cours de quelques chapitres vous pourrez découvrir une partie de ce que pense, fait l’ombre cachée derrière cette folie..

Au fur et à mesure on découvrira quels ont été les crimes de chacun, et peu à peu leur nombre diminuera suivant le choix des spectateurs. Qui retournera dans le couloir de la mort? Qui survivra à ce jeu infernal ? Vous le découvrirez en tournant les pages de  Criminal loft, et croyez moi, vous ne serez pas au bout de vos surprises…

J’ai adoré le concept de ce livre, le fait de se retrouver dans la tête d’un dangereux criminel, voir leur côté « humain » ressortir par instinct. Armelle Carbonel ne nous lâche pas une seconde et elle martyrise ses personnage avec beaucoup de succès ! Honnêtement, j’ai adoré suivre cette histoire, qui m’aura rendue folle par moments, avec ce suspense alléchant !

Je ne peux que vous le conseiller et je pense que je lirai d’autres livres de cette auteur avec beaucoup de plaisir !

 

Ma note : ★★★★

Petites morsure entre amis par Chloe Neill

couv57844311

Saga: Les vampires de Chicago

Titre:  Petites morsures entre amis

Tome: 2

Auteur: Chloe Neill

Genre: Bit-lit

Nombre de pages:  465 pages (Editions Milady lu en ebook )

Synopsis: La cohabitation entre les humains et nous pourrait bien être rompue si on apprend l’existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent les hommes pour s’offrir une beuverie. Bien que la plupart des vampires réprouvent ce comportement, un journaliste trouve là une occasion en or d’impressionner sa famille. C’est pourquoi mon Maître me demande de l aide pour faciliter l’échange entre humains et vampires. Mais quelqu’un ne voit pas ça d un bon œil. Quelqu’un qui nourrit une vieille rancune…

 

mon avis

 Dans ce tome on retrouve Merit, fraîchement nommée Sentinelle de la maison Cadogan ! Elle doit donc se charger de protéger la maison en tant qu’entité, mais en soit, elle protège surtout son maître, ce beaux blond aux yeux vert d’Ethan, et elle ne prends pas son boulot à la légère !

Bien qu’ayant eu du mal à s’adapter à sa nouvelle vie, Merit décide d’arrêter d’en vouloir au monde entier pour sa transformation et de se concentrer sur ce qu’elle doit accomplir dorénavant : protéger. En qualité de sentinelle, Merit se doit donc de collaborer avec les gardes de la maison Cadogan, elle rencontrera alors toute une équipe prête à assurer la sécurité des vampires de la maison et avec qui elle passera donc la plupart de son temps, elle devra apprendre codes et règlements relatifs à la sécurité mais pas que puisqu’elle devra aussi aller farfouiller dans l’histoire même des vampires pour résoudre le nouveau problème qui leur est tombé dessus.

Celle-ci va donc devoir, pour le bien de sa maison, renouer contact avec sa famille, en particulier avec son père. S’en suivra donc, soirée de gala avec la haute société de Chicago, tout ce qu’aime Merit – mouahaha- ! Elle retrouvera par ce biais, le contact avec une famille en particulier, dont un des fils n’est autre que son ex petit ami. Que de réjouissances au programme et ce n’est pas fini ! Effectivement, certaines révélation se feront à propos de Mallory qui en passant file le parfait amour avec le collègue du grand-père de Merit – et en passant entraîneur de Merit- Catcher ! Voulant leur laisser un peu d’intimité Merit quittera donc la maison qu’elle partageait avec Mallory pour habiter dans la maison Cadogan avec ses nouveaux confrères et ses nouvelles consœurs !

N’oublions pas Morgan Greer, nouveau maître de la maison Navarre qui fait ardemment la cour à notre petite vampire. On suivra donc un peu tous leur petits rendez-vous mais bien sur on retrouve le schéma du triangle amoureux ! Comment savoir quoi faire, quand on est têtue, que notre maître nous donne ouvertement à un autre alors que lui même a du mal a contrôler ses sentiments pour nous? surtout en se questionnant sur son état, est-elle une vampire normal ?  Merit n’aura pas une minute à elle et on aime ça !

J’ai bien aimé ce tome, parce que Merit s’intègre doucement, elle commence à développer ses capacité et les choses avancent même si le futur se présente mal ! On a plus d’action et ça ne fait pas de mal ! J’espère que la suite sera bien rythmée, qu’on en apprendra plus sur sa force, sur les mauvais plan qui sont en prévision, et que BON SANG, sa relation avec Ethan avance un peu plus ! La suite dans le tome 3…

 

 

Ma note : ★★★★

L’épée de la providence par Andrzej Sapkowski

couv62213886

Saga: Sorceleur

Titre: L’épée de la providence

Tome: 2

Auteur: Andrzej Sapkowski

Genre: Fantasy

Nombre de pages:  464 pages (Editions Milady Gaming)

Synopsis: Geralt de Riv, le mutant aux cheveux d’albâtre, n’en a pas fini avec sa vie errante de tueur de monstres légendaires.
Fidèle aux règles de la corporation maudite des sorceleurs et à l’enseignement qui lui a été prodigué, Geralt assume sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu qui ne laisse aucune place à l’espoir.
Mais la rencontre avec la petite Ciri, l’Enfant élue, va donner un sens nouveau à l’existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir devant la mort pour affronter la providence et percer à jour son véritable destin ?

 

mon avis

Je vous retrouve aujourd’hui pour la chronique du tome 2 de cette saga à laquelle vous savez je pense que je voue un amour inconditionnel aha

Dans ce nouveau tome, qui comme le premier est ficelé en nouvelles des aventures de Geralt découpées elles mêmes en plusieurs chapitres. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé des personnages tels que Jaskier ce fameux troubadour, Yennefer aussi pour laquelle j’ai un sentiment mitigé, on retrouvera aussi la reine Calanthe que nous avons pu découvrir dans le premier tome ainsi que d’autres personnages hauts en couleurs qui m’ont fait passer du rire à – pour certains – la peine.

Mais le personnage que j’attendais le plus, c’est Ciri. déjà que j’ai eu un coup de coeur pour elle dans le jeu, j’ai adoré la découvrir pendant la rencontre avec Geralt, petite princesse aventurière qui ne veut pas épouser l’homme – ou plutôt l’ado- à laquelle elle est destinée. On apprends que celle-ci est l’enfant élue et elle ne cessera de répéter que Geralt est sa providence.

Lui qui pense qu’il faut toujours quelque chose en plus pour que la providence est lieu, il essayera d’éviter que celle-ci se produise en évitant Ciri, malheureusement pour lui personne n’échappe à la providence et il se retrouvera en compagnie de la petite princesse sans le vouloir – même s’il l’aime beaucoup malgré tout-.

On se rendra compte aussi au fur et à mesure, que Geralt n’est pas aussi « inhumain » qu’il pense l’être. Il ne cesse de se poser des question face aux sentiments qu’il éprouve parfois et se voile la face en trouvant toujours une excuse à ceux-ci.

Je dois vous dire que j’ai vraiment hâte de lire la suite de ces aventures, d’en apprendre plus au sujet de Ciri et de Geralt, tellement que tous mes ticket cadeaux de noël sont passés dans l’achat des livres de la saga – a vrai dire il me manque juste le Hors Série, mais qui ne tardera pas à venir s’ajouter à la collection- donc attendez-vous à découvrir – en essayant de ne pas trop spoiler – la suite des aventures ce sorceleur au grand cœur avec moi !

Je pense que ce n’est plus à dire maintenant, ce tome 2 me certifie bien le coup de coeur que j’ai eu pour cette saga, et j’espère qu’elle vous plaira autant qu’a moi !

 

Ma note : ❤❤❤❤❤

La voleuse de secrets par Brenda Drake

couv51783251

Saga:  Library Jumpers

Titre: La voleuse de secrets

Tome: 1

Auteur: Brenda Drake

GenreJeunesse/ Fantastique

Nombre de pages:  493 pages (Editions Lumen )

Synopsis: Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

 

mon avis

 Ca y est ! Je me suis enfin lancé dans la lecture de ce livre, qui m’avait tant attiré par sa magnifique couverture et son synopsis ! Et je n’en suis pas déçue ! Voyons quels secrets nous réserve  la voleuse de secrets 😉

Gianna – Gia – est une jeune fille qui  en allant dans une grande bibliothèque avec ses amis Afton et Nick va finir par se  retrouver dans un nouveau monde sans vraiment l’avoir voulu, effectivement elle va tomber sur un livre qui en prononçant les bons mots l’aspirera vers un autre endroit, vers une autre bibliothèque, en France. Elle y rencontrera toute une bande de jeunes gens nommés « Sentinelles » dont Arik, beau gosse qu’elle avait croisé dans la bibliothèque avant de se « téléporter » dans celle de Paris. Elle apprendra à connaitre un tout nouvel aspect du monde qu’elle connaissait et qui va la changer à tout jamais. Car oui, Gia est l’enfant de la prophétie, avec qui viendra le début de la fin. Malheureusement à peine les présentations faites ceux-ci doivent se hâter, un grand danger les poursuit !

S’en suivra des révélations sur les origines de Gia mais pas que. Elle apprendra qu’elle est aussi une Sentinelle, mais pas une Sentinelle comme les autres. Elle devra donc s’entrainer dur pour arriver à maitriser ses pouvoirs qui se révèlent au fur et à mesure car elle va avoir du travail sur la planche pour défendre le nouveau monde auquel elle appartient désormais ! Comment transformer un « rat de bibliothèque » en guerrière ? aha

Je dois avouer qu’au début j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Gia, avec ses réaction d’ado rebelle qui m’ont un peu énervée. Au final je m’y suis habituée et son comportement change un peu en avançant dans la lecture. Par contre j’ai adoré le fait qu’on rentrait direct dans l’ambiance et dans l’univers du livre, dans chaque chapitre il y a une bonne dose d’action ou de révélation ce qui m’a beaucoup plu. Les personnages sont sympa et ça se lit simplement et rapidement ! Pour un livre Jeunesse je ne suis pas déçue, moi qui ai de plus en plus de mal à me plonger dans ce genre de livre, car ils sont souvent trop enfantins.  Brenda Drake aura réussi à me replonger dans le genre Jeunesse et j’ai adoré ça !

J’espère que la suite va sortir vite ! J’ai hâte de retrouver Gia et ses amis, de savoir la suite de leurs aventures ! En tout cas, je vous conseille ce livre qui m’a fais voyager et qui annonce une suite de saga bien sympa !

 

Ma note : ★★★★

Certaines mettent les dents par Chloe Neill

couv51932979

Saga:  Les vampires de Chicago

Titre: Certaines mettent les dents

Tome:  1

Auteur: Chloe Neill

Genre: Bit-lit

Nombre de pages:  461 pages (Editions Milady, lu en ebook )

Synopsis: Même si ma vie n’était pas particulièrement excitante, elle me convenait jusqu’à ce que les vampires de Chicago révèlent leur existence au public… et que je devienne l’un d eux. Aujourd’hui, au lieu de suer sur mon mémoire, j’apprends à m’intégrer dans une demeure remplie de vampires et à m’habituer à mes nouveaux pouvoirs. Mais un tueur est à mes trousses. Il se pourrait bien que ma difficile initiation à la vie nocturne ne soit que le premier accrochage avant la guerre… et il y aura du sang.

 

mon avis

 De la bit-lit, encore de la bit-lit eh oui les amis, aujourd’hui je viens vous parler de tome 1 des vampires de Chicago !

On découvre Merit jeune femme de 28 ans qui bosse sur un mémoire à la fac de Chicago et qui vient d’une famille de la haute de Chicago.

Un soir sur le campus de la FAC elle se fait attaquer par un vampire assez sauvagement heureusement -ou pas- pour elle un maitre vampire n’est pas loin et va la transformer pour la sauver d’une mort imminente, c’est la que tous ses ennuis vont commencer.

Elle ne sortira de sa léthargie dans laquelle l’a plongée sa transformation que 3 jours plus tard alors qu’une voiture la ramène chez elle. S’en suivra une révolte de sa part envers la personne qui l’a transformée et qui n’est autre qu’Ethan Sullivan, maitre de la maison de vampire Cadogan. Heureusement Merit n’est pas seule, elle peut compter sur sa meilleure amie Mallory pour l’aider à traverser ces changements, à s’adapter à sa nouvelle condition de vampire et tout ce qui va avec. Et d’ailleurs heureusement pour elle que Mallory est la ! Car celle-ci est une fan incontestée du surnaturel et va bien pouvoir lui apprendre deux trois trucs. Elle aura aussi droit à l’aide de son grand-père qui est – a son grand étonnement-  bien au courant de ce qu’il se passe dans le côté obscurs des villes de Chicago et qui essayera de la guider un peu.

C’est donc entre humour, ironie et colère que notre Merit va commencer sa nouvelle vie de femme à crocs. Elle devra apprendre les codes et règlements que sa nouvelle condition lui impose, le fait qu’elle devra porter allégeance aux maitre vampire de sa maison, et se verra attribuer une place dans sa hiérarchie. Elle devra alors fournir beaucoup d’effort pour apprendre à se défendre et à s’habituer aux nouvelles compétences qu’elle possède. Bien sur il ne faudra pas compter sur l’aide des « méchants » qui viendront perturber un peu son début de vie vampirique et ne manqueront pas de semer la pagaille entre les différentes maisons vampiriques de Chicago !

J’ai beaucoup aimé le fait que les vampires soit connu de tous dans cette saga, qu’ils se battent avec des sabres un peu comme des samouraïs des temps modernes. Je dois avouer que Merit me tapait un peu sur le système au début mais je la comprends un peu mieux maintenant et je m’y suis familiarisée, une nana à la tête brulée, qui aime bien faire chier son monde et envoyer valser ceux qui veulent lui imposer certaines choses. On ne s’étonnera pas de la relation un peu fuis moi je te suis et suis moi je te fuis entre Merit et Ethan, de quoi réchauffer une pièce !

Je ne vous en dévoile pas plus, j’ai bien aimé rentrer dans cet univers et j’espère que ma chronique vous en aura donner envie aussi !

 

 

Ma note : ★★★★

Le dernier voeu par Andrzej Sapkowski

couv3918041

Saga:  Sorceleur

Titre: Le dernier voeu

Tome: 1

Auteur: Andrzej Sapkowski

Genre: Fantasy

Nombre de pages:  382 pages (Editions Milady Gaming )

Synopsis: Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un Sorceleur. Il est unique.
Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais généreuse prêtresse, un troubadour paillard au grand cœur, et une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux. Amis d’un jour, amours d’une nuit.
Mais au bout de sa quête, peut-être pourra-t-il prononcer son dernier vœu : retrouver son humanité perdue…

 

mon avis

 Que dire, à part que je suis très heureuse de vous retrouver pour cette chronique, sur cette saga qui autant en livre qu’en jeux, me fait complètement voyager, rêver.

Je dois avouer que quand j’ai découvert cet univers par le jeu, j’ai été transportée et je me demandais si par les bouquins je le serait tout autant. Je me suis lancée et je ne regrette absolument pas !

Dans ce premier tome, nous allons nous introduire dans l’univers de Geralt de Riv. Un univers plutôt médiéval ou la magie, et les bêtes surnaturelles côtoient les frêles humains. Quoi de mieux qu’un sorceleur – être qui a subit des mutations, entrainé à tuer toutes sortes de créatures et à confectionner des potions et remèdes en tout genre, tant qu’ils en perdent toute leur humanité- pour protéger ceux-ci contre les viles créatures de la nuit ?
C’est la que notre ami Geralt entre en scène et nous allons suivre ses aventures de très près !

Dans ce tome, il se retrouvera en compagnie Nenneke -prêtresse du temple de Melitele-, Jaskier célèbre troubadour et meilleur ami de Geralt, qui le suit de près dans ses aventures ainsi que Yennefer magicienne qui sera vite très importante dans la vie du sorceleur.

Le livre est découpé en plusieurs aventures, toutes découpées en plusieurs chapitres. Je dois avouer que cette façon de présenter l’histoire, de ne pas avoir une certaine linéarité m’a bien plu ! Un peu de changement ne fais de mal à personne !

Une fois lancé dans la vie de Geralt et de ses amis, vous n’en sortirez plus ! Personnellement je crois bien que je suis tombée totalement  » in love  » de cette saga, de ces personnages, de cet univers et j’en suis très heureuse !

L’auteur à su nous immerger dans un univers avec un bestiaire bien rempli, une carte foisonnante de verdure, et d’aventures, je dis OUI et j’en redemande !

Je pourrais donc dire que ce premier tome est un gros coup de coeur, et à tous les amateurs de fantasy, je vous le conseille fortement !

 

Un petit + : Si vous comptez lire ce livre, et que vous aimez écouter de la musique en lisant, je ne vous conseillerai que celle-ci ! Un regroupement de toutes les bande son du jeu  » The witcher 3  » qui vous enfoncera encore plus dans l’ambiance de cet univers dont je raffole !

 

 

Les points forts

 

 Des personnages, de l’aventure ce qui m’a beaucoup plu

❧ Une histoire non linéaire, ce qui change un peu !

 Geraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaalt ❤ -non je ne suis absolument pas folle de ce personnage….-

 

Les points faibles

 

❧ On en veut encooore !!

 

Ma note : ❤❤❤❤❤